Could not load widget with the id 2.

DATE : 20 août 2015, 19h00

LIEU : Hôtel de Ville de Léry

Continuer la lecture

L’agrile du frêne est un insecte ravageur qui s'attaque aux frênes et les tue.

La situation est préoccupante puisqu'elle a d’importantes conséquences pour notre milieu de vie.

Continuer la lecture

En tant que propriétaire d'un frêne, vous avez également la responsabilité d'agir.

La Ville de Léry est responsable des arbres publics, c'est-à-dire de ceux qui se trouvent en bordure des rues dans les emprises publiques, dans les parcs ainsi que sur les terrains et boisés municipaux. Les citoyens sont toutefois responsables des arbres situés sur les terrains privés.

Continuer la lecture

La Ville de Léry a instauré de nouvelles mesures afin de prévenir les risques de propagation de l'agrile du frêne sur son territoire.

Continuer la lecture

Réglementation fédérale

L'Agence canadienne d'inspection des aliments est l'instance responsable de mettre en place des mesures réglementaires afin de prévenir la propagation des espèces exotiques envahissantes.

Continuer la lecture

Société d’aménagement du Parc des Îles-de-la-Paix

Bonjour à vous membres et amis des Îles-de-la-Paix, nous aimerions vous entretenir de deux sujets en particulier.

Continuer la lecture

Sous-catégories


La Ville de Léry a instauré de nouvelles mesures afin de prévenir les risques de propagation de l'agrile du frêne sur son territoire.

Cette section du site web sera régulièrement mise à jour afin de vous tenir au courant des développements et des mesures prises.

Nous vous invitons à regarder le vidéo informatif ci-dessus sur l’agrile du frêne produit par Ressources naturelles Canada.

Nous vous invitons à parcourir les articles parus dans les médias concernant Ville de Léry.

Depuis 1991, la Société tente par divers moyens d’amasser des fonds pour mettre en place des mesures de protection des îles et intervient tant ce qui a trait à de la consultation, à la conscientisation qu'à la coordination entre les divers partenaires pour ainsi «sauver les Îles-de-la-Paix».

Depuis sa création, elle a fait plusieurs essais de protection, dont un projet de rétention des rives à l’aide d’un gabion de pierres et de la plantation d’un matelas de saules. Ce projet n’a pas résisté aux vagues et a totalement disparu après quelques années. Constatant le besoin de structures plus solides, en 1997, la Société a développé un concept plus efficace contre les vagues : des digues de pierre. Elles visent à fermer des brèches entre les îles, à protéger les rives et à recréer des zones favorables aux poissons. Ces digues de pierre, aussi appelées brise-lames, sont recouvertes d’une plantation de saule (Salix exigua) qui empêche la prolifération des cormorans et s'intègre très bien au décor champêtre des Îles.

L’exécutif de la Société
Richard Boursier: 438 491-4989
Fernand Croisetière
Nicolas Bellemare

Pour toutte information, rendez-vous sur notre sitre Internet.